Interview / témoignage d’un coiffeur sans diplôme qui travaille dans un salon de coiffure

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Si vous avez vu CET ARTICLE qui explique que l’on peut être embauché et travailler dans un salon de coiffure sans diplôme de coiffure, voici la suite avec l’interview et témoignage d’un coiffeur plus exactement de Caner, qui est un coiffeur qui justement travaille en tant que coiffeur même sans diplôme au sein d’un salon de coiffure. Ce témoignage pourra intéresser les personnes se posant un peu plus de questions sur le sujet )) :

Sophia : Tu es un homme c’est bien ça ? (désolée je te pose la question car je ne connais pas ton prénom)
Caner : Oui je suis bien un homme
Sophia : Travailles tu dans un salon pour hommes, pour femmes, un salon de coiffure mixte, un salon de coiffure afro ou autre ?
Caner : Je travaille pour Pascal Coste en ce moment. (qui est un salon mixte)
Sophia : Est-ce qu’on te laisse faire toutes les prestations de coiffure du salon?
Caner : Oui, et si j’ai des questions il y a des personnes qui ont le BP coiffure et d’autres qui on plus de 20 ans d’expérience sans diplôme..
Sophia : C’est ton patron qui t’a formé ? Ou bien tu connaissais déjà pas mal de choses?
Caner : Je connaissais déjà, mais j’ai eu droit à quelques formations, offertes par le patron.
Sophia : Si c’est ton patron qui t’a formé est-ce que tout s’est bien passé ?
Caner : Oui ça passe.
Sophia : Tu as été formé en combien de temps ?
Caner : En 3 jours.
Sophia : Peux-tu nous parler un peu de ton parcours dans la coiffure et pourquoi tu as choisi de travailler dans un salon de coiffure ?
Caner : J’ai arrêté la coiffure en cour de cap, le salon abusait de ces apprentis en leurs faisant faire beaucoup trop de tâches… Jusqu’à même faire la vaisselle des coiffeurs, coiffeuses…
Sophia : Est-ce que ta paye est moins élevée que celle de tes collègues diplômés ? Si oui, peut-tu nous dire quel salaire ?
Caner : Oui, je suis payé au smic.
Sophia : Est-ce que tu as pensé à passer ton diplôme de coiffure par la suite ou ça ne t’intéresse pas ?
Caner : J’aurai aimé passer mon diplôme pour pouvoir me mettre à mon compte, mais je n’ai malheureusement pas le temps : 33 ans, marié et un enfant… Plus 2 chiens…
Sophia : Les clients /clientes t’ont-ils déjà questionné sur ton parcours coiffure?
Caner : Non.
Sophia : Comment vois-tu ton avenir dans la coiffure ?
Caner : Ouvrir un jour mon salon de coiffure.

Pour conclure :

J’espère que cette interview qui est surtout un bon témoignage avant tout vous a plu et que cela aura répondu aux questions que vous vous posiez.
Pour ma part ce qu’il en ressort c’est que c’est vraiment malheureux que quelqu’un qui était dans un cursus coiffure a dû le quitter en étant dégouté suite à son apprentissage. J’ai lu BEAUCOUP (trop) de témoignages de personnes dans la même situation, se faire exploiter pendant leur apprentissage coiffure et surtout on ne leur apprenait rien du métier en parallèle !…
Et au final les vrais passionnés par le métier de la coiffure en feront leur métier, comme Caner, qui est resté dans le domaine, mais qui, malheureusement seront limités dans leur évolution  à cause de mauvaises personnes… (pour y remédier justement je vous invite à aller voir l’article lié à cet interview en cliquant ICI, qui vous indique comment évoluer malgré tout !)
A côté de cela il y a des personnes qui sont coiffeurs / coiffeuses diplômés (cap et bp) et qui bâclent leurs prestations coiffure car il y a des personnes qui font ce métier car on les a mis dans cette branche… elles sont arrivées là par dépit…
Donc ce que j’aimerais dire c’est : ne vous arrêtez pas à un diplôme, observez plutôt comment le coiffeur prend soin de vous !
Et évidemment je souhaite à Caner de pouvoir ouvrir son propre salon de coiffure au plus vite !
  • 2
    Partages

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.