2 choses à changer en tant que coiffeur pour paraître plus honnête !

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aujourd’hui j’ai envie de vous faire un article pour vous donner deux conseils (d’ami) que vous soyez déjà coiffeur/coiffeuse ou que vous souhaitiez le devenir. Deux conseils pour deux choses à changer en tant que coiffeur pour paraître plus honnête et arrêter de donner l’impression aux clientes qu’on se fiche d’elles. Deux conseils simples mais vrais. Deux conseils qui pourront vous aider à avoir une meilleure image vis à vis de votre clientèle et qui seront donc un atout. Juste deux petites choses qui ne serait pas mal à changer dans le monde de la coiffure.

Un article en toute sincérité… que vous partage car ce sont des choses que j’ai moi-même mis en place n’aimant pas certaines pratiques, et qui se sont révélées être très appréciées de la clientèle du point de vue éthique. (D’ailleurs vous pouvez retrouver en complément l’article qui vous parle des 6 qualités importantes pour être une bonne coiffeuse ICI)

Premier conseil : la délimitation de longueurs !

Oui je suis obligée de parler de la délimitation de longueurs en coiffure qui est souvent complètement faussée par rapport “au comment” les gens en grande majorité décrivent les longueurs des cheveux !

Avant même d’être coiffeuse, quand on m’annonçait le prix pour mes cheveux (à l’époque) en me disant que des cheveux à peine aux épaules c’était le TARIF POUR CHEVEUX LONGS je regardais la coiffeuse du style “elle me prend pour une idiote ou quoi… depuis quand les cheveux aux épaules c’est des cheveux longs ???”

Et le pire c’est quand la délimitation de longueurs n’est pas schématisée !! Du coup imaginez une cliente qui regarde les tarifs en mi-longs mais que le coiffeur lui dit qu’elle est en tarif long à la fin du rendez-vous, donc plus cher… ET qu’il n’y a aucun schéma pour visualiser les délimitations de longueurs… Dur d’encaisser ça pour une cliente qui pense clairement que ses cheveux sont en mi-longs…

Et je vous assure qu’il n’y a pas que moi qui pense cela, car en tant que coiffeuse par la suite, on m’a régulièrement parlé de ce problème.

Alors quand je vous conseille de revoir les délimitations de longueurs de cheveux je ne vous dit pas de baisser vos tarifs ! Gardez exactement les mêmes tarifs mais appelons un chat : un chat ! (donc si votre tarif aux épaules c’était 50 euros pour telle prestation mais que c’était du tarif “long” pour vous, et bien votre tarif aux épaules reste à 50 euros mais en étant appelé tarif “mi-long”) Les cheveux aux épaules oui c’est du mi-long ! On arrête d’essayer de faire gober à ses clientes qu’elles ont des cheveux longs car TOUT le monde à l’image des cheveux longs qui arrivent dans le dos ! Je n’ai jamais entendu quelqu’un dire qu’elle avait les cheveux longs en ayant les cheveux aux épaules… et vos clientes ne seront pas convaincue… car les gens ont tous une vision généralisée des longueurs de cheveux donc autant que le coiffeur parle de la même façon des longueurs de cheveux que le reste du monde !

les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  La routine capillaire idéale pour des cheveux au top -PARTIE 1

En changeant ce petit détail vos clientes vous trouveront beaucoup plus logiques et n’essayeront pas de marchander en vous disant “mais non c’est pas du long mes cheveux “! Même sans changer de tarifs, le fait que la délimitation des longueurs soit logique cela fera adhérer la cliente au tarif, car elle reconnaîtra l’appellation de sa longueur ET surtout SCHEMA OBLIGATOIRE de vos délimitations de cheveux afin que tout soit clair.

 

Deuxième conseil : le fameux soin en option au bac à shampooing !

TOUT LE MONDE CONNAIT LA SUPERCHERIE AU MOMENT DU BAC A SHAMPOOING… Ce que j’appelle cette supercherie est le moment où la cliente est installée au bac à shampooing et on lui demande, après lui avoir fait le shampooing, si elle souhaite un soin ou pas ?!!

De là, toutes les clientes s’imaginent n’avoir que le shampooing, la catastrophe au moment de lui démêler les cheveux, surtout si elle vient de faire une prestation couleur ou mèches… du coup, la majorité des clientes répondent “OUI” bien entendu ! Et c’est la surprise au moment de payer, 5 à 15 euros de plus sur la facture…

OUI ne soyons pas langue de bois, c’est “LE” truc courant dans énormément de salons de coiffure et qu’on ne me dise pas que c’est normal et qu’il n’y a rien de choquant… Il faut arrêter au plus vite cette technique de “force de vente” pas très fine en faisant payer un soin en plus alors qu’il doit être automatique ! Pareil que pour mon premier conseil, avant même d’être coiffeuse et en tant que coiffeuse maintenant, cette technique m’a toujours révoltée ! (Et combien de fois des clientes m’ont demandé si avec le soin c’était plus cher ou pas malgré que mes tarifs étaient précisés clairement et comprenaient d’office le soin vu que j’ai toujours trouvé cela plus logique.)

Mettez un tarif avec le soin directement compris dedans s’il-vous-plaît et arrêtons une fois pour toute de proposer le soin au bac comme un supplément. Le rôle du coiffeur est de chouchouter ses clientes et les cheveux de ses clientes, c’est donc complètement paradoxale de ne pas inclure un soin au moment du lavage ! Sérieux, quel coiffeur conseillerai à sa cliente de ne surtout pas faire de soin ? Et quelle cliente veut un shampooing sans soin derrière, surtout au moment de venir se faire toute belle chez le coiffeur ? Que ce soit juste pour une coupe ou en rinçage après une technique…

Et si c’est juste pour afficher un prix de départ moins cher, le minimum est que même ce petit prix comprenne un petit soin avec le shampooing, comme un conditionner (=après-shampooing), ça ne fera pas faire faillite à un coiffeur de rajouter cela… Et on pourra demander à la cliente au moment du bac si elle souhaite juste le petit soin compris dans le prix ou bien un gros soin ( en étant bien explicite et ne pas lui faire croire qu’elle n’aura qu’un shampooing), en lui précisant la différence et les avantages ! Et en lui précisant le surcoût de cette prestation, c’est la moindre des choses !

les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  La routine capillaire idéale SPECIALE VACANCES -PARTIE 2

Au final le coiffeur propose quand même une prestation soin au bac en plus MAIS de manière beaucoup plus ETHIQUE et honnête. Les clientes ne sont pas stupides et n’aiment pas qu’on les prennent pour des pigeons ! Elles vont trouveront beaucoup plus professionnel avec ce genre de détail clair sans vice caché, car personne n’aime cette “arnaque” au bac !

 

Pour conclure:

Ce sont deux petits conseils tous bêtes mais qui peuvent vraiment changer la vision que votre clientèle aura de vous en tant que professionnel. Il vous suffit de vous mettre à la place de votre clientèle, imaginez-vous en tant que client(e), consommateur /consommatrice et cela vous aidera à avoir un regard plus objectif sur ce genre de détail pour mieux comprendre vos clients , mieux comprendre ce qu’ils ressentent et donc mieux agir en conséquence.

Ce sont des détails qui ne changeront pas vos prix et ne vous feront rien perdre, mais ce sont des détails qui peuvent vous différencier et fidéliser votre clientèle qui ne pourra pas vous critiquer sur ces points car tout sera logique, clair, honnête et précis ! Et n’oublions jamais qu’AVANT d’être un commerçant/ artisan, il faut rester humain !

 

Si cet article vous a plu vous êtes libre de le partager sans modération afin de changer les moeurs et les mauvaises pratiques !

Et sinon vous, dites-moi en commentaire ce que vous pensez de ces deux choses: à changer ou pas?

  • 1
    Partage

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.