Interview de Teddy : CAP coiffure en candidat libre à 41 ans, son parcours.

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  

Interview de Teddy, 41 ans, qui a obtenu son CAP coiffure en candidat libre en septembre 2020 en pleine crise de Covid. Il nous partage tout son parcours :

-Pour commencer peux-tu te présenter un peu stp : Tu as quel âge ? Tu viens d’où ? Qu’as-tu fait comme étude / travail avant de vouloir te diriger dans la coiffure ?

=> Je m’appelle Teddy, j’ai 41 ans, je vis dans l’Ain à côté de Lyon.  J’ai un cap électricien automobile que j’ai passé vers mes 17 ans. J’ai fait de nombreuses années en tant qu’intérimaire dans tous types de travail variés. Mon dernier emploi était dans une entreprise d’aéronautique où j’étais en cdi pendant 12 ans.

 

-C’est super intéressant ça, de savoir qu’un électricien peut devenir coiffeur, de voir à quel point une reconversion peut faire passer d’une chose à une autre qui n’ont absolument rien à voir ! Enfin moi je trouve ça génial de passer d’électricien à la coiffure !!-Et qu’est-ce qui a fait que tu as voulu faire de la coiffure ? C’est une envie qui date d’un moment ou c’est venu comme ça ? Dis nous tout : pourquoi la coiffure ? 

=> Honnêtement, je ne sais pas comment ça a commencé, je sais que j’ai toujours préféré me faire la barbe moi même ( jusqu’à acheter un rasoir coupe choux lol), à chaque fois que je rentrai du coiffeur il y avait toujours un truc qui n’allait pas…du coup j’ai commencé à refaire des retouches moi même.Petit à petit j’ai commencé a vraiment aimer la coiffure et commencé à voir que j’avais un truc pour la coiffure. Ma première coupe était sur ma mère (elle a les cheveux courts ), un jour je lui ai dit “maman je vais te couper les cheveux”… Elle a rigolé lol, je lui ai dit “je plaisante pas” ! Je lui ai fait la coupe et à la fin c’était top ( ça partait tout seul quand je coupais lol) et ma sœur lui a dit “il t’a mieux couper les cheveux que ta coiffeuse” !

 

-Ok lol. Et pourquoi maintenant ? Qu’est-ce qui a fait que tu as sauté le pas pour entamer cette reconversion dans la coiffure ?

=> Dans mon dernier emploi ça n’allait plus, un nouveau chef avec qui ça se passait mal… Et je commençais à aller mal et être aigri… Jusqu’au jour où je me suis dit : qu’est-ce qui t’empêche d’être heureux ? De vraiment faire ce que tu aimes ? Qui te mets un couteau sous la gorge pour y aller chaque jour ?? De là j’ai bien réfléchi et me suis dit que je ne voulais pas avoir de regret dans ma vie et de continuer comme ça je n’étais vraiment pas heureux et épanoui professionnellement ! 

En 2019 j’ai créé un dossier avec mon cpf pour financer un cap coiffure, je me disais que si c’était accepté c’est que c’était un signe…

 

-Une fois ta décision prise, tu as fait comment pour faire ta reconversion ? Complètement seul ? Avec une école ? Et en même temps de faire ta reconversion, est-ce que tu étais à 100% dans ta reconversion ou bien tu devais gérer un travail / une famille à côté ? Si tu peux tout nous dire sur comment c’est passé ta reconversion et dans quelle contexte / situation ? (c’est intéressant à partager pour tous ceux qui veulent se lancer) ; )

=> Avril 2019 j’ai été voir un barbershop pour lui dire que je voulais apprendre, ils ont accepté du coup j’y allais tous les samedis mais je ne faisais que des shampooings, balais…mais je kiffais et j’ai su que c’était ce que je voulais faire.

En juin 2019 toujours, c’est là où j’ai créé un dossier avec mon cpf pour financer un cap coiffure, je me disais que si c’était accepté c’est que c’était un signe ! Et ça a été accepté, août 2019 je commençais le cap auprès d’une école à distance en continuant mon ancien travail en parallèle. Je suis célibataire donc pas de famille / enfants à gérer en plus. J’ai commencé à faire des stages tous les samedis et dès que j’avais des vacances avec mon ancienne entreprise je partais encore en stage…en 1 an et demie (a part les 2 mois de confinement) je n’ai eu que les dimanches de repos !

L’école ne m’a presque rien appris et j’ai du me débrouiller seul car personne au final ne m’apprenait !! Pour dire, on devait envoyer des photos de nos modèles pour que la prof valide selon les critères, pour mon modèle homme elle m’avait répondu : je suis pas sûr que ça passe il faudrait demander à un coiffeur…! Du grand n’importe quoi, pour vous dire comme j’étais seul

les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Pourquoi devenir coiffeuse à domicile et indépendante ?

Alors j’ai fouiner les vidéos sur YouTube, acheter des bouquins, j’ai commencé direct sur un client au barbershop alors que j’avais jamais touché une tondeuse lol, je posais des couleurs sur ma sœur…à la dur mais y’a que en pratiquant que ça rentre !

 

-Oui pratiquer c’est vraiment la base !

-Mais je reprends un peu de ton parcours : c’est incroyable, 1 an et demi en stage tous les samedis dans un barbershop et personne ne t’apprenait le métier, ne t’apprenait à coiffer concrètement ?…

=> En fait j’ai été en stage au barbershop de mai 2019 à août 2019, j’ai commencé seul à couper début août et le coiffeur principal à tout fait pour que ça se passe mal car j’avais beaucoup de facilité et il ne le supportait pas, du coup on s’est engueulé et je suis parti. C’est pour ça qu’il ne me faisait rien faire à part les shampooings et passer le balais.

De là j’ai commencé à couper des personnes à l’extérieur…ensuite en octobre 2019 j’ai fait un stage dans un salon mixte (10 jours que j’avais posé avec mon ancien travail) le patron était ravi et il m’a gardé en stage tous les samedis et même quand je posais des congés (noël…) et ce jusqu’en juin 2020, je faisais toutes les coupes hommes, posais des couleurs (ce que je savais faire mais pas sereinement), mais il ne m’a jamais appris à faire les coupes femmes (pas une seule coupe!), j’ai fait 2/3 brush et beaucoup de shampooings et balais encore une fois ! Du coup je me suis acheté 2 têtes malléables où je m’entraînais pour essayer de comprendre.

 

-Qu’est-ce qui a été le plus difficile pour toi dans cette reconversion coiffure ? Et qu’est-ce qui aurait pu t’aider davantage peut-être ?

=> Ce qui a été dur pour moi c’est que j’étais complètement seul à me débrouiller et personne pour m’apprendre correctement chaque chose…mais toutes ces difficultés me rendaient encore plus motivé et déterminé à y arriver !!! Sans compter le confinement qui a été galère, mes 2 modèles qui m’ont lâché et l’examen déplacé en septembre au lieu de juin…ça a été la totale lol mais ça me rendait encore plus fort !

Ce qui aurait pu m’aider c’est un bon accompagnement, une personne à qui demander pour les questions que je me posai, une marche à suivre étape par étape, quelqu’un qui puisse être à mes côtés pour tout ! 

 

-Je comprends complètement ayant eu un parcours solitaire également ; ). Mais du coup super t’as rien lâché, on ressent ta motivation ! C’est intéressant ton histoire de modèles qui te lâchent au dernier moment car c’est un peu la crainte de beaucoup de candidats ça. Du coup t’as retrouvé deux autres modèles au dernier moment ? Ils ont été sérieux ? Ça s’est passé comment ? 

=> Oui j’étais déterminé à y arriver quoi qu’il arrive !!

Oui mon nouveau modèle homme je l’ai trouvé 2 mois avant l’examen, je lui ai fait juste une coupe et un brush car il fallait avoir 2 cm minimum à couper… et mon nouveau modèle femme je l’ai trouvé début mars 2020 (juste avant le confinement) du coup je lui ai fait qu’une coupe, poser 2 couleurs (une début mars et une fin juin après confinement). Autant vous dire que je suis parti à l’examen vraiment pas dans les meilleurs circonstances !!! Ma modèle femme avait un dégradé et entre la longueur du début et de fin de dégradé il y avait 15/20 cm ! Sachant qu’on doit couper 3cm sur l’ensemble de la chevelure je ne savais pas quelle coupe faire pour que se soit le cas. 15 jours avant l’examen j’ai su quelle coupe faire, mais pas quelle technique faire ( il y avait la frange aussi). 10 jours avant l’examen je savais quelle coupe et la technique à faire. Je suis parti sur un carré plongeant dégradé sachant que ma modèle avait un carré long dégradé, mais c’était la seule coupe où j’étais sûr d’enlever minimum 3cm de partout. Que des galères lol mais j’étais encore plus déterminé !!!

 

-Et alors ce CAP coiffure tu l’as décroché ? ^^

=> Ouiiiii je l’ai eu Sophia 🙂 et ma moyenne générale est 18,2 sur 20 !!! Comme quoi ça paie !

 

-Félicitations ! Au top !! Tu l’as bien mérité !

Et comment ça s’est passé aux examens ? Pas trop stressé ? T’as bien géré, t’étais bien préparé ?

=> Sincèrement nerveusement et psychologiquement c’est vraiment difficile car tous nos efforts se joue en 1 jour (pour la pratique) j’avais des montées de stress assez vive parfois mais dans les secondes je me calmais en respirant correctement et derrière je me disais c’est simple : j’y vais j’arrache tout et je me tire lol ! Sérieusement c’est ce que je me disais, je savais que je m’étais bien préparé et que seul le stress pouvait me faire défaut, donc je me reprenais direct après le stress. J’avais tout calculé niveau timing et niveau opération pour chaque épreuve, je sais que à telle étape je devais en être à tel temps…et il faut s’y tenir ! Du coup pour l’épreuve femme je suis parti sur une transformation j’avais pas le choix alors que les 90% des candidats reprenaient la coupe de base en enlevant les 3cm. Le jury a vu 20 cm de cheveux par terre ils ont pas compris lol ils arrêtaient pas de me tourner autour…mais je savais ce que je faisais !!! Et ça a payé !

les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  1 ère vidéo Youtube : posez-moi toutes vos questions "coiffure" !

 

-Si tu pouvais refaire quelque chose différemment dans ton parcours de reconversion ou changer quelque chose, que referais-tu ou que changerais-tu ?

=> J’aurais juste aimé avoir 20 ans pour le faire dans une école en cfa pour apprendre correctement mais ce n’était pas possible… J’aurais aimé avoir quelqu’un qui m’apprenne vraiment chaque chose et prenne le temps sur le terrain de m’expliquer au lieu de me débrouiller tout seul. C’est super galère car en plus il y a plusieurs techniques et tu ne comprends plus rien ! 

 

-Qu’est-ce que tu pourrais donner comme conseils à tous ceux qui veulent se lancer dans la coiffure, mais n’ose pas ou attendent “le bon moment”, attendent “d’être prêt” ?… Ou encore ceux qui se disent “c’est trop tard pour eux à leur âge” ?… ; )

=> Oula Sophia, ce que je leur dirai c’est qu’il n’y a et n’y aura pas de bon moment car dans la vie il y aura toujours une galère

Pour ceux qui n’osent pas, je leur dirai que c’est beaucoup plus lourd de vivre avec des regrets que de s’être lancé pour voir ce que ça donne

Pour l’âge, il n’y a pas d’âge pour être heureux et prendre sa vie, son bonheur en main !!! Tu sais j’ai eu beaucoup de galères dans ma vie comme pour mon examen, tu as 2 façons de te placer face aux épreuves : ou tu cherches des excuses : j’ai plus l’âge, c’est pas le bon moment, plus tard, là y’a le Covid je peux pas….ou tu cherches des solutions !!! J’ai et j’avais pas le temps de pleurer ou me plaindre car j’étais trop occupé à y arriver et à trouver les solutions pour y parvenir !!

 

-Et est-ce que tu aurais des conseils à donner à tous ceux qui vont passer les examens du CAP coiffure ?

=> Oui, soyez déterminé et surtout ayez confiance en vous c’est primordial ! Soyez indulgent envers vous même, ça ne se fait pas en un jour, c’est normal de galérer parfois. Un dernier mot pour vous dire que beaucoup ne sont pas épanouie dans leurs vie personnel, professionnel… Et qu’ils se cherchent des excuses : c’est à cause des autres, c’est mon destin et bla-bla-bla… Quand tu comprends que c’est toi qui a le choix malgré le fait qu’on ne part pas tous de la même ligne de départ, on a le choix de notre vie !!! Que oui ça fait peur c’est vrai, mais vivre avec des regrets ça fait encore plus peur !! Vraiment il faut avoir confiance en soi et en la haut c’est super important !!

 

-Est-ce que tu as quelque chose à rajouter que j’aurais oublier de te poser ou que tu voudrais rajouter ?

=> Oui Sophia, un dernier mot pour toi, pour ce que tu as fait pour moi et pour nous les apprentis coiffeur lol. Je tiens à te remercier du fond du coeur de m’avoir aidé et d’avoir été là , pour ta force et ta bonne humeur, pour tes conseils, pour l’amour que tu mets dans tous ce que tu fais pour nous !! Et pour cette interview qui me touche énormément, que tu m’aies choisi !

Soyez heureux et travaillez, battez vous pour votre bonheur c’est entre nos mains, aide toi et le ciel t’aidera mais il faut faire le 1er pas pour cela…encore merci Sophia !!

 

Merci Teddy pour ce beau partage, authentique et sincère !

Honnêtement la fin m’a énormément émue, merci… Avec ce genre de retour je ne regrette pas une seule seconde d’avoir lancer ce blog ; ) Ça me touche énormément.

Et encore un énorme BRAVO pour cette magnifique reconversion !!!

J’espère que cette interview encouragera beaucoup de personnes à se lancer, à continuer, à se motiver, à ne rien lâcher !

Et j’espère qu’elle sera également un beau message d’espoir !

Croyez en vos rêves en faisant de sorte à ce qu’ils se réalisent ; )

Vous n’avez plus d’excuse avec le bel exemple de Teddy qui j’espère vous aura bien rebooster !

N’hésitez pas à laisser vos commentaires la TeamCoiffure, ça fait toujours plaisir de vous lire ; ) !

Et moi je vous dis à très vite pour d’autres contenus coiffure !

 

9 commentaires

  1. isabelle Ben Marzouk 25 janvier 2021 at 12 h 50 min

    Merci pour ton témoignage Teddy!
    Tu bosses en salon, à domicile? Tout se passe bien?

    1. Célia 25 janvier 2021 at 14 h 54 min

      Magnifique ce témoignage !! Ça me booste et motivé encore plus, merci à tous les 2 pour ce partage 🙏

    2. Flo 25 janvier 2021 at 21 h 49 min

      Merci pour ce super témoignage! Bravo à Teddy pour cette reconversion et merci Sophia de nous faire partager tout cela!
      Moi aussi j’aimerais savoir où en est Teddy depuis qu’il a obtenu son CAP? Merci merci encore!

      1. Minot 10 février 2021 at 9 h 42 min

        Bonjour à toutes et tous, merci infiniment pour vos messages et félicitations qui me touche beaucoup,mon objectif étant d’avoir mon propre salon je suis entrain de réviser pour le bp que je passe en juin lol. Eh oui déterminé, il faut savoir ce que l’on veut !
        Pour tous ceux qui sont en école à distance oui c’est clair que c’est pas top et que ça aide pas…faites des stages, fouinez YouTube, acheter des bouquins…on a rien sans rien et je sais à quel point c’est difficile mais il ne faut rien lâcher ! Et c’est quoi 1 ou 2 ans de galères dans une vie pour les 10/20/30 ans de bonheur qu’il nous reste à vivre ??!!!
        Je suis content que mon témoignage ai pu motiver certains de vous. Merci encore et prenez soin de vous ! Teddy.

  2. Flora 27 janvier 2021 at 22 h 02 min

    Bravo Teddy, Génial ton témoignage, tu as eu beaucoup de courage et de ténacité.

  3. Chris 28 janvier 2021 at 10 h 12 min

    Merci Teddy,

    Je suis dans la même galère que toi avec une école en e-learning qui ne me balance que des tonnes de cours papiers et pas de vidéos explicatives d’aucune coupe et les 2 seules qu’il y a le coiffeur ne donne aucune explication verbale et c’est pas filmé du bon côté donc on voit son bras devant et pas comment il coupe.

  4. Flora Montenon 28 janvier 2021 at 15 h 02 min

    Bonjour, c’est vraiment scandaleux qu’on ne vous fournisse pas de vrais cours de coupe (au moins les bases) Vous payer votre formation par E-learning pour passer votre examen donc il y a une OBLIGATION de mise en moyen . Je suis moi même en BP en formation du même type , les coupes qui nous sont enseignés sont vieillottes et dignes du début des années 90, j’en ai fait par a cette organisme, leur seule réponse fut  » nous sommes navrés de ce désagrément » Quand a la soi disant prof , j’ai parlé deux heures au téléphone avec elle, et fait plusieurs visio-conférence c’était plus que confus et brouillon au niveau des explications …Je ne pense pas beaucoup de bien de ce type d’école qui pense plus au règlement de leur scolarité, plutôt qu’a fournir un service de qualité a leurs élèves.

  5. CHRIS 29 janvier 2021 at 22 h 40 min

    Je suis entièrement d’accord avec vous étant actuellement en école en e-learning c’est une catastrophe, pas de vidéos, juste des cours des schémas de coupe et débrouillez-vous tout seul.
    Comme j’ai 48 ans très dur de trouver un stage et le seul que j’avais trouvé, je ne peux pas le faire à cause du covid donc pas de pratique.
    Débrouillez-vous avec YouTube !
    Donc je vais arrêter car je n’ai pas 2 ans de Pôle-emploi devant moi et d’ici début juin je n’aurai pas pu ingurgiter toute la pratique plus les cours de savoirs associés + la biologie et la microbiologie.
    Mais selon eux j’étudie donc je vais l’avoir.
    Sans avoir étudié les coupes femmes et hommes et avoir pu pratiquer avec un stage parce que je suis trop vieille ou à cause du covid ma reconversion est foutue.
    C’est écœurant et je reste polie.

    1. Flora Montenon 30 janvier 2021 at 11 h 55 min

      Je comprends parfaitement votre mécontentement par rapport a ces organismes: Ce sont des boites a fric, des holding financier qui sont plus a même de dépouiller leurs élèves de fortes sommes plutôt que de les former , dans certaines écoles privés en présentiel, c’est pareil les élèves payent et doivent se débrouiller seul ( stages, option) avec pour dure mission de trouver un maitre de stage qui va les former au métier pendant les vacances scolaires. Beaucoup de candidats en Cap/Bp se présente a l’examen sans avoir était correctement préparé aux épreuves de coupe homme et dame!

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.