Le mordançage : c’est quoi ? Comment le faire ?

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le mordançage c’est quoi ? Comment le faire ?

Toujours dans la série des articles “définitions et explications”, on va voir ensemble le mordançage ! Qu’est-ce que c’est que ce truc coiffure au nom bizarre et comment le faire

Définition du mordançage :

Définition : Le mordançage est une technique pour préparer les cheveux particulièrement difficiles à colorer (/qui absorbent difficilement la coloration) afin de permettre au produit colorant de mieux pénétrer dans la fibre capillaire.

Le but du mordançage : va donc être de sensibiliser les cheveux afin de les rendre plus poreux, ce qui va permettre une meilleure pénétration du produit colorant.

Pour qui ? : Uniquement à faire sur CHEVEUX NATURELS car il se fait avec de l’eau oxygénée qui est un produit agressif (l’eau oxygénée est corrosive).

Donc pas de mordançage pour :

  • des cheveux déjà colorés ou méchés, car ce sont des cheveux déjà sensibilisés. On ne les sensibilisera donc pas davantage.
  • des cheveux très courts : les cheveux proches du cuir chevelu prennent en général très bien la coloration car ils sont proches des vaisseaux sanguins et de la chaleur du cuir chevelu. De plus il ne faut pas toucher le cuir chevelu à l’application de l’eau oxygénée sous peine d’irritations.
  • des cheveux sensibilisés par le soleil ou toute autre techniques de coiffure telle que permanente, défrisage etc…
  • des cheveux fins, qui sont des cheveux qui normalement prennent très bien la coloration donc pas besoin de les agresser alors qu’ils sont de nature plus fragile.

 

Comment faire un mordançage ?

Sur cheveux secs et non lavés, avant la coloration :

=> Appliquer au pinceau ou à l’éponge de l’eau oxygénée à 10 ou 20 volumes (c’est suffisant, pas la peine d’utiliser directement un oxydant fort) en évitant le cuir le chevelu.

=> A ne pas oublier comme étape : Laisser poser sous casque pendant 5 minutes ou séchez au sèche-cheveux quelques minutes. L’apport de chaleur permet une meilleur ouverture des écailles du cheveu pour ainsi mieux recevoir le produit colorant.

=> Juste après la pose sous casque / le séchage, appliquer aussitôt la coloration, SANS RINCER l’eau oxygénée surtout.

=> Laisser poser votre coloration avec le temps de pose habituel.

 

***Application du mordançage selon différents cas possible de cheveux DIFFICILES :

=> Sur repousses aux racines : application à faire à 1 à 2 cm du cuir chevelu et uniquement sur la partir “cheveux naturels”.

=> Sur les cheveux blancs difficiles, toujours en évitant le cuir chevelu.

=> Sur chevelure vierge et naturelle : sur toute la longueur des cheveux jusqu’aux pointes en s’éloignant bien du cuir chevelu toujours.

les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Différences entre coloration blonde et décoloration blonde?

 

Quand concrètement faire un mordançage ?

On lit parfois que l’on peut faire un mordançage pour une première coloration sur une chevelure naturelle (donc sans aucun traitement chimique fait tel que coloration, défrisage ou autre…)…

Clairement c’est à éviter ! Pourquoi ? Car une chevelure naturelle ne veut pas dire chevelure difficile à colorer !! Au contraire, la plupart des chevelures naturelles font partie des chevelures faciles et agréables à colorer ! Donc pourquoi anticiper sur un fait sans preuve, en sensibilisant un cheveu qui n’en a sûrement pas besoin !? Et donc pour rien !?

Même les cheveux blancs ne sont pas systématiquement des cheveux difficiles à colorer ! Certaines personnes ont un fort pourcentage de cheveux blancs mais ont les cheveux fins par exemple, du coup les cheveux, même blancs, prennent très bien la coloration !

Du coup on le fait quand notre fameux mordançage ? Et bien on le fera lorsque l’on détecte une chevelure qui prend difficilement la coloration si la cliente ne le savait pas avant. Tout simplement en voyant le résultat d’une première coloration, vous allez vous rendre compte que le cheveu a mal pris et n’a pas pris la coloration comme un autre cheveu l’aurait prise ! Il vous suffira d’adapter la prochaine fois ou de rattraper ça sur le moment  avec une recoloration ou une précoloration (voir ICI) selon le cas (par exemple si les racines n’ont pas bien prise la coloration en cas de cheveux blanc et que les racines sont ressorties trop claires). Mais si par la suite, vous avez à nouveau cette personne en rendez-vous, vous connaîtrez ses cheveux et vous saurez qu’ils prennent mal la coloration pour mieux anticiper !

Mais la plupart du temps, une personne qui a un cheveu qui prend mal la coloration le sait et vous le signalera ! Et c’est vraiment dans ce genre de cas que l’on fera un mordançage.

On ne fait pas de mordançage pour rien. Cela reste une technique chimique agressive à ne faire que dans certains cas. Il ne faut surtout pas agresser tous les cheveux à colorer en leur faisant d’office un mordançage juste par “précaution” !

 

Pour conclure :

J’espère que cet article sur le mordançage vous aidera ! Parlez toujours avec votre clientèle pour apprendre à connaître leurs cheveux au maximum avant toute technique coiffure ; ) ! Il n’y a rien de mieux pour vous aider à connaître des cheveux !

***D’ailleurs pour aller plus loin à ce sujet : cliquez-ici pour aller lire l’article “5 étapes pour que tout se passe à merveille avec sa cliente” ; )

Posez-moi vos questions en commentaire si vous en avez ; )

Partager le Blog avec plaisir et sans modération c’est toujours sympa ; ) !

Et moi, je vous dis à très vite pour d’autres articles et vidéos parlant toujours coiffure bien sûr !

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.