Les 11 plus grosses erreurs à ne pas faire pour réussir sa reconversion coiffure en candidat libre (ou pas)

Partager l'article:

Transcription texte de la vidéo :

Les 11 plus grosses erreurs à ne pas faire pour réussir sa reconversion coiffure en candidat libre (ou pas)

Aujourd’hui je vais vous partager les 11 erreurs à ne pas faire pour réussir en candidat libre et/ou réussir à se former seul(e).

C’est vraiment les erreurs qui reviennent le plus et que vous devez contrer pour réussir votre reconversion coiffure en candidat libre ! Aussi, même si vous n’êtes pas en candidat libre, vous pouvez avoir certains blocages parmi ces 11 points, donc n’hésitez pas à lire l’article ou regarder la vidéo, ça pourra vous aider aussi ; )

Erreur 1 :

La première erreur à ne pas faire pour réussir en candidat libre est de croire que parce qu’on est seul en étant en candidat libre, on a moins de chance de réussir ! Dites-vous bien que la réussite ne dépend pas des autres, mais de vous-même avant tout ! Ce n’est pas parce qu’on est en candidat libre qu’on a moins de chance de réussir, et l’inverse est également vrai : ce n’est pas parce qu’on va à l’école qu’on a plus de chance de réussir !

Etre à l’école n’assure pas la réussite, il existe même l’échec scolaire. D’ailleurs petit exemple à vous partager : j’ai une amie qui a eu un de ses enfants en échec scolaire total, et vous savez ce qu’elle a dû faire pour l’aider ? Le déscolariser une année pour lui faire l’école à la maison, ça lui a permis de remonter son niveau scolaire et de l’aider considérablement malgré qu’elle n’est absolument pas prof ! Quand elle a réinscrit son enfant l’année suivante à l’école, les enseignants étaient épatés et l’ont félicité ! Pour vous dire, arrêtez de vous mettre des idées négatives en idéalisant l’école.

Oui, on peut avoir le sentiment d’être accompagné à l’école et de ne pas être seul (et encore perso quand j’étais au lycée, j’avais pas cette sensation d’être accompagnée pour réussir, la majorité des profs sont là pour faire leur cours, après tu comprends ou pas faut avancer dans le programme, et faut se débrouiller, c’est juste on est rassuré, car ce sont des profs qui nous délivrent les cours), mais votre chance de réussir ne dépendra pas des profs, ni d’une école, ni de n’importe quelle formation, mais de vous avant tout.

C’est à vous de mettre toutes les chances de votre côté pour réussir en faisant tout ce qu’il faut pour ! La réussite n’est pas une question de chance, mais d’une succession d’actions qui mènent à la réussite ! Perso, j’ai réussi le CAP et le BP coiffure du premier coup en étant en candidat libre, et en regardant les résultats pour mes deux examens, je me suis rendue compte qu’il y avait énormément d’échecs aux examens coiffure, et la grande majorité des candidats sont des candidats scolarisés.

Donc, oui on peut réussir en candidat libre et on peut rater ses examens en étant dans une école. Même si évidemment je souhaite aussi la réussite aux personnes en école ! Mais c’est pour vous faire comprendre que vos chances de réussite dépendent surtout de VOUS !

Erreur 2 :

La deuxième erreur à ne pas faire pour réussir en candidat libre et qui est un peu à l’opposé de notre première erreur, c’est de penser qu’en candidat libre c’est facile, c’est tranquille, y’a pas grand-chose à faire, c’est cool y’a pas d’école, on n’a pas de comptes à rendre, pas grand-chose à préparer et qu’on va réussir facilement ces examens…

C’est une grosse erreur ! Que ce soit en école ou en candidat libre, un examen ça se prépare et la pratique ça se travaille ! Et ça se travaille régulièrement pour pouvoir être à l’aise et être assez rapide pour les examens ! Pour les révisions écrites, on ne découvre pas ses cours au dernier moment non plus. Y’a du boulot, y’a de l’apprentissage réel et concret. On ne passe pas ses examens en candidat libre les mains dans les poches, on prépare ça correctement comme n’importe quel examen si on souhaite le réussir !

Donc ne faites pas l’erreur de vous dire qu’en candidat libre il faut juste s’inscrire pour passer ses examens et c’est tout, on est tranquille tout le reste de l’année, on est libre on n’a pas d’école ! On est libre, certes c’est super, on avance à notre rythme et on s’organise selon sa vie perso, on adapte complètement à sa vie, donc oui c’est top, mais on doit bosser et se préparer. Et mieux vous vous préparerez et plus vous prendrez du temps pour vous préparer et plus vous augmenterez vos chances de réussite !

Erreur 3 :

La troisième erreur à ne pas faire c’est de négliger l’organisation ! L’organisation, c’est LA clé essentielle de votre réussite !

Quand on n’organise pas sa vie, on se déborde, on se perd dans tout ce qu’on a à faire et on ne prend pas le temps de faire certaines choses. Et pour réussir en candidat libre, il faut se créer son planning de travail, son planning de révision, son planning pratique pour être sérieux et régulier dans son apprentissage !

L’organisation sera donc votre alliée dans le chemin de la réussite ! Si vous ne vous organisez pas, vous pouvez vous retrouver en ayant perdu 3 mois sans rien faire pour avancer dans votre projet de reconversion coiffure sans vous en rendre compte. Ce qui est vraiment dommage…

Alors, ne négligez jamais l’organisation qui est un point essentiel et stratégique, et faites-vous un emploi du temps sérieux et réaliste que vous suivrez scrupuleusement pour réussir votre reconversion coiffure, vos examens, etc. ! Car vous devez faire de la place pour votre projet dans votre planning afin de réussir !

Erreur 4 :

La quatrième erreur à ne pas faire pour réussir en candidat libre, c’est de penser qu’on ne peut pas pratiquer sans école et sans stage, et du coup ne pas pratiquer sur modèle réel ! La Terre est remplie d’êtres humains, et beaucoup apprécient de se faire coiffer moins cher par des apprenti(e)s en coiffure.

Donc même sans stage et sans école, rien ne vous empêche de pratiquer. Il faut juste être un peu plus débrouillard en candidat libre, sortir de sa zone de confort et se trouver soi-même toutes ces personnes prêtes à se faire coiffer par vous ! Ce qui très bien comme exercice pour apprendre à se dépatouiller et ne pas attendre qu’on nous fournisse tout ou sinon on ne fera rien…

les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  4 défauts à ne surtout pas avoir pour devenir coiffeur

Donc, déposez des annonces partout : sur internet, sur les réseaux sociaux, sur Leboncoin, mais aussi chez votre boulanger, dans votre pharmacie, au resto du cœur ! On n’y pense pas assez, mais ça peut aider et faire plaisir aux personnes qui n’ont pas les moyens. Bref, à vous de bombarder vos annonces partout ! Il faut trouver vos premiers modèles, ensuite vous aurez moins d’appréhension et ce sera facile de continuer. Puis vous verrez le bouche à oreilles se mettra en place et ils vous ramèneront leurs ami(e)s, des membres de leur famille, etc. Sans parler du fait qu’il y a aussi tout votre entourage, votre famille, vos ami(e)s, vos collègues…

Bref, dites à un maximum de monde que vous êtes en plein apprentissage coiffure, que c’est votre passion et que vous aimez coiffer les gens (et oui faut rassurer les gens en leur montrant votre passion pour que votre côté passionné ressorte plus que votre côté débutant) et comme ça vous allez attirer des modèles ! Si moi j’en ai trouvé sans problème à l’époque, vous pouvez en trouver également !

Après, on n’attend pas que les gens sonnent à notre porte par miracle, on fait tout pour les trouver ! Et vous verrez qu’en candidat libre on peut énormément s’entraîner et pratiquer sur modèles sans aucun problème quand on fait tout pour en trouver ! Mais il faut sortir de sa zone de confort et oser, c’est tout !

Erreur 5 :

La cinquième erreur à ne pas faire est justement de ne pas assez pratiquer ! Ce n’est pas parce qu’on est « libre » en candidat libre qu’il faut pratiquer de temps en temps si on en a envie ! Vous devez avoir comme objectif de pratiquer un maximum, que ce soit sur tête à coiffer ou sur modèle réel, plus vous allez pratiquer et plus vous allez vous améliorer, plus vous allez être à l’aise et plus vous allez avoir la main !

La coiffure est un métier manuel, donc pour maîtriser ce métier il faut faire bouger ses mains au maximum en pratiquant régulièrement et le plus possible ! Et ne surtout pas se reposer sur le côté tranquille en candidat libre, où on n’a pas de compte à rendre. C’est vrai, c’est cool ça. Mais vous devez vous imposer un maximum de pratique et il faut que vous soyez le plus régulier possible ; )

Je vous le répète : plus vous pratiquerez et plus vous vous améliorerez ! 

Erreur 6 :

La sixième erreur à ne pas faire c’est de se dire « je n’ai pas le temps ». Alors je comprends complètement, on peut avoir des emplois du temps surchargés, plein de choses à faire ou à gérer à côté. Mais si vous souhaitez vraiment atteindre vos objectifs, il faudra revoir vos priorités.

Il y a peut-être un loisir que vous pourriez arrêter le temps de vous former à votre nouveau métier ? Est-ce que vous pourriez vous mettre à mi-temps dans votre boulot actuel ? Est-ce que vous pouvez vous dégager du temps en vous organisant différemment ? Pour réussir à atteindre votre but, vous devrez trouver une solution pour mettre votre projet dans vos priorités.

Et des fois il faut accepter de faire quelques concessions, mais juste pendant une certaine période, le temps d’atteindre votre but. Car souvent ce n’est pas qu’on n’a pas le temps, mais c’est plutôt qu’on ne prend pas le temps. Et pour réussir ses projets, il faut accepter d’investir de son temps dedans.

Acquérir un métier/changer de métier est un réel tournant dans sa vie et ce n’est pas une lubie, c’est se préparer à changer une partie de sa vie, car acquérir un métier a un énorme impact dans votre vie par la suite. Le but, c’est de pratiquer ce métier et peut-être arrêter un métier qu’on déteste, c’est donc un énorme changement, ça aura un réel impact sur votre vie. Mais pour cela il faut accepter de prendre le temps pour préparer ce projet qui ne va pas se faire en 1 jour.

Donc quand on n’a pas le temps, et bien on doit trouver une solution pour prendre le temps d’y arriver. (Moi perso quand j’ai commencé ma reconversion dans la coiffure, la première année où j’ai préparé mon CAP je me souviens que je ne prenais pas de vacances ni de jours de repos, je bossais absolument tous les jours en jonglant entre l’apprentissage des cours de coiffure et pour pratiquer un maximum, je faisais tout, mais vraiment tout, pour pratiquer le plus possible.)

Donc faites une véritable place à votre reconversion coiffure si vous souhaitez qu’elle fasse vraiment partie de votre vie ; )

Erreur 7 :

La septième erreur à ne pas faire pour réussir sa reconversion coiffure, c’est d’attendre le bon moment ! Quand on attend le bon moment pour commencer une chose, on peut attendre très longtemps et laisser passer 5 ou 10 ans sans s’en rendre compte.

Il n’y a pas de meilleur moment pour commencer. Il faut juste se lancer le plus vite possible quand on sait que c’est ce qu’on veut faire et qu’on sait que c’est ce qu’on veut vraiment ! Donc si la coiffure vous intéresse, n’attendez pas le meilleur moment, il peut toujours y avoir un évènement qui vous fera reculer votre projet si vous attendez le moment parfait. Il faut juste se lancer le plus vite possible à partir du moment qu’on sait ce qu’on veut et qu’on est sûr de soi ; )

Puis j’aime bien la phrase aussi qui dit : « le meilleur moment c’était hier, le deuxième meilleur moment c’est maintenant « ! Pour dire de ne pas attendre et de se lancer rapidement.

Erreur 8 :

La huitième erreur est de penser que l’examen est trop compliqué à passer/difficile à préparer, avec des enfants ou un travail à côté. Du coup, on se démotive en imaginant une montagne qu’on n’arrivera pas à atteindre !

Il faut savoir, que contrairement à un examen comme le bac qu’on doit passer en une fois pour l’obtenir, en coiffure on peut passer son examen en plusieurs temps, et ça, c’est juste génial pour les personnes en reconversion avec un emploi du temps compliqué, mais qui ont réellement envie de faire de la coiffure leur métier. Et plutôt que de laisser les années passer et votre rêve s’éloigner (ou attendre que vos enfants aient 18 ans.. lol) et bien vous pouvez préparer votre CAP coiffure ou votre BP coiffure en le passant sur plusieurs années !

Et plutôt que de perdre 2/3 ans à attendre d’avoir la situation parfaite pour vous libérer et enfin faire de la coiffure, et bien vous pouvez passer vos examens petit à petit, apprendre la pratique petit à petit, et au bout de 2/3 ans avoir votre diplôme ! Sachant, je vous le précise, que le gros avantage des diplômes de coiffure, c’est que vous gardez le bénéfice de vos notes pendant 5 ans, et que vous pouvez repasser uniquement les matières que vous aurez ratées, l’année d’après sans problème (d’ailleurs vous avez cette vidéo auto inscription au cap coiffure pour connaître les matières exactes à passer et voir comment ça se passe pour passer l’examen en groupe de matières).

les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  1 ère vidéo Youtube : posez-moi toutes vos questions "coiffure" !

C’est juste énorme pour donner la possibilité d’obtenir son diplôme tranquillement quand c’est réellement compliqué pour certaines personnes. Et du coup, plutôt que de déprimer à attendre avant de pouvoir enfin vous lancer, vous pouvez commencer à avancer vers votre objectif. Et même si vous avancez tranquillement, c’est mieux d’avancer, ça vous rendra heureux et épanoui d’avancer pour vous-même dans le domaine que vous souhaitez, plutôt que d’attendre en laissant passer le temps et les années et ensuite avoir des regrets…

Comme on dit, vaux mieux avancer doucement et tranquillement mais avancer et rester constant, plutôt que de voir sa vie défilée sans rien entreprendre.

Erreur 9 :

La neuvième erreur c’est de penser qu’on sera moins bien formé que des candidats en école. Perso, j’ai vu de tout en passant mes examens. Moi aussi j’avais peur de ça et j’appréhendais ça. Aux examens du CAP coiffure je me disais « j’espère qu’on ne va pas grillé que je suis en candidat libre, si tous les autres candidats font plus pro que moi »… Et bien détrompez-vous, j’en ai vu des candidats en école rater complètement la pratique malheureusement ou ne pas faire correctement les choses.

Puis, autre petite anecdote pour vous rassurer, quand j’ai moi-même commencé et que j’avais ce genre d’appréhension, et bien, vous savez c’est quoi qui petit à petit m’a donné confiance en moi ? Et bien, c’est quand je rattrapais des personnes sorties de chez le coiffeur alors que je n’avais pas encore mon CAP en poche. Ça ne veut pas dire que moi-même je n’ai jamais fait d’erreurs et que j’ai eu un apprentissage de prodige attention, non pas du tout ! Mais pour vous dire, que non ce n’est pas parce qu’on est en candidat libre qu’on aura un niveau inférieur !

Ce n’est pas le fait d’être en école ou en candidat libre qui jouera sur votre niveau, c’est votre investissement et votre volonté de progresser, c’est ça qui vous rendra meilleur de jour en jour !

Erreur 10 :

La dixième erreur à ne pas faire pour réussir sa reconversion coiffure en candidat libre, est d’attendre d’avoir confiance en soi pour se lancer dans la pratique sur modèle ou dans le travail une fois diplômé(e) ! La confiance en soi ne pousse malheureusement pas sur les canapés…

La confiance en soi viendra en vous lançant ! Il faut se lancer même sans confiance. Et plus vous pratiquerez, plus vous progresserez, plus vous aurez des retours positifs de modèles ou de clients, et plus votre confiance en vous augmentera ! Il ne faut donc surtout pas attendre d’avoir confiance en vous pour vous lancer ! Il faut accepter de vous lancer même sans avoir confiance en vous, et la confiance viendra au fil du temps !

Et là aussi, moi aussi je ne vais pas vous mentir, je flippais au début, quel coiffeur n’est pas passé par la hantise de foirer quelqu’un surtout dans ces tous débuts ? Aucun je pense !! Mais je me suis très très vite lancée sur modèles réels malgré tout, et voilà, même avec la peur je l’ai fait, donc vous aussi même avec la peur vous pouvez le faire !

En fait, clairement faut pas écouter ses peurs, sinon on reste paralysé, on n’avance pas… Donc en gros, t’as peur ? Et bien tu t’en fiches, tu dis à ta peur « vas coucher  » Je vais le faire quand même », et vous vous lancez ; )

Erreur 11 :

Et la onzième erreur à ne pas faire c’est penser que la coiffure c’est cher et que du coup vous ne pouvez pas y accéder… Alors oui la coiffure est un métier qui coûte un peu cher, vu que c’est un métier manuel et artisanal où vous êtes vous même l’artisan, et bien il y a un coût à prévoir pour votre matériel d’artisan et même pour se faire former.

Mais ce sont des investissements qui vous permettront de travailler. Ce n’est pas un loisir que vous allez préparer, mais un véritable métier. Et même si du bon matériel c’est assez coûteux, et bien on peut l’acheter petit à petit. Perso à l’époque, j’avais investi petit à petit dans le matériel. J’avais acheté en priorité ce qu’il me fallait absolument, puis j’ai investi petit à petit par la suite dans d’autres matériels et dans du meilleur matériel.

Par exemple, je me souviens avoir commencé en gardant mon sèche-cheveux perso, pas du tout un sèche-cheveux professionnel, d’ailleurs si je l’éteignais en plein brushing, il mettait un peu de temps à refroidir avant de pouvoir le rallumer (c’est d’ailleurs pour ça que je vous conseilles d’avoir un bon sèche-cheveux lol)… J’avais un peu honte, mais c’était au début de mon apprentissage, et par la suite dès que j’ai pu, je me suis achetée mon premier « vrai » sèche-cheveux professionnel ! Il n’était pas parfait, mais il était beaucoup mieux que ma casserole de sèche-cheveux de grande surface… Puis j’ai réinvesti par la suite dans d’autres sèche-cheveux.

Ensuite, il faut faire certaines concessions aussi. Perso, la période où j’ai dû investir dans mon matériel, ce n’est pas la période où j’ai fait du shopping à gogo ou des restaurants… Des fois, il faut faire des choix selon ses priorités et ma priorité c’était clairement que la coiffure devienne mon métier. Car je me disais que ce que j’investissais maintenant me rapporterait plus par la suite en travaillant, et c’est exactement ce que j’ai fait !

Voilà, pour vous dire, quand on veut vraiment arriver à son but, on arrive à se débrouiller, car on sait que c’est un investissement sérieux et intelligent qui va nous permettre d’acquérir un métier qu’on souhaite vraiment faire ; ) Donc quand on sait ce qu’on veut faire, on fait tout pour le faire, surtout si c’est un métier car il y aura retour sur investissement.

Pour finir :

Voilà pour les 11 plus grosses erreurs à ne surtout pas faire si vous souhaitez réussir en candidat libre, si vous voulez réussir votre reconversion dans la coiffure ! 

J’espère que ça va vous motiver à ne pas lâcher vos rêves et à tout faire pour les atteindre le plus vite possible et de la meilleure des manières ! Donnez-vous les moyens d’atteindre vos buts si ce sont des buts qui vous amènent à la vie que vous souhaitez ! 

Dites-moi en commentaires, l’erreur ou les erreurs qui vous touchent le plus ou qui sont vos plus gros freins ? Et si vous êtes prêt à trouver une solution pour ça ?

N’oubliez pas de partager l’article au maximum pour faire connaître le Blog ; )

Merci de m’avoir lu et à très vite pour de prochains contenus toujours autour de la coiffure !

4 commentaires

  1. liz 3 décembre 2021 at 17 h 49 min

    Contente de voir que je ne coche aucune de ces erreurs 🙂 par contre niveau peur, de mon côté c’est plutôt le regard des autres vis à vis de ma reconversion, peur de ne pas être crédible vu mon âge et mon emploi actuel qui n’a strictement rien à voir. J’ai donc du mal à parler de mon projet autour de moi, je l’ai dit aux membres de ma famille et aux amis qui sont positifs et encourageants mais pas à ceux dont je sais déjà que leur réaction sera négative car je n’ai ni envie ni besoin de leurs mauvaises ondes.
    D’un côté, je me dis que si j’en parlais davantage cela pourrait m’ouvrir des portes ou me mettre en contact avec des personnes qui pourraient m’aider, mais d’un autre côté j’ai peur que les gens se disent que je suis complétement dingue et que c’est n’importe quoi comme idée.
    Toujours est-il que je suis inscrite au CAP pour 2022 et je compte bien aller jusqu’au bout, c’est la première étape… je pense à la suite mais chaque chose en son temps. XD

    1. Sophia du blog de la Coiffure 4 décembre 2021 at 11 h 11 min

      J’ai envie de te dire que le regard des autres on s’en fiche ; ) Le principal c’est vraiment ton épanouissement. Puis au contraire quand on est plus âgé et qu’on fait une reconversion, en général c’est qu’il y a une vraie détermination et une bonne motivation, même si c’est très différent de ton travail actuel. Puis de nos jours ça devient de plus en plus courant les reconversions ; )
      Par contre c’est très bien que tu l’aies dit qu’à ton entourage que tu juges positif, et à côté de ça tu as tout à fait raison de ne pas le dire aux personnes qui pourraient être négatives ; ) Tu n’as pas besoin de ça. Donc préserve toi et fais ce qui te semble le mieux pour toi (à tous les niveaux).

      Après pour ce qui est de le dire à plus de personne pour avoir plus de contacts, de modèles, de l’aide etc… Effectivement ça peut être bien pour ça. Et là faut pas écouter tes peurs, demandent toi qu’est-ce qu’ils risquent de te poser comme question, et que vas tu leur répondre. Tu n’as pas à te justifier, ce sont tes choix, mais si tu imagines la situation, je pense que tu seras capable d’avancer tes arguments et de les convaincre non ? ; )
      Et même s’il y en a qui pensent que tu es dingue, et bien j’ai envie de te dire que c’est mieux d’être une dingue épanouie qui fait ce qu’elle veut, plutôt que d’avoir une vie ennuyante, faire ce que l’on n’aime pas ou plus et rester dans une situation qui ne nous convient pas, non ? Car j’imagine que si tu fais une reconversion professionnelle c’est que tu souhaites vraiment changer de métier (et l’âge on s’en fiche ; ) Perso, et c’est véridique, quand je vois des personnes de 70 ans en forme, en bonne santé, je prends de plus en plus conscience qu’en fait même à 70 ans on est encore jeune ; )
      Puis si des gens te taquinent, dis leur qu’il faut qu’ils soient plus ouvert d’esprit et dans l’air du temps ; )

      Donc assume ta reconversion, n’aie peur d’aucune réaction tant que toi t’es bien dans tes baskets ; ) Par contre préserve toi malgré tout des personnes négatives (même en assumant sa reconversion, vraiment pas besoin de ça lol). Et épanouie toi tout en préparant ton CAP 2022 !
      Bravo pour ta motivation, garde là en te rappelant ton objectif à chaque fois que tu auras des doutes ou des peurs ; )
      De tout coeur avec toi ! Plein de courage à toi pour tout réussir ; )

  2. liz 4 décembre 2021 at 16 h 05 min

    Un grand merci pour tes encouragements 🙂
    Quand j’ai envisagé de changer de métier, quelqu’un de ma famille m’a dit de ne surtout pas quitter mon emploi actuel, que je risquais de regretter, qu’il fallait que je prenne de la distance avec ce qui ne me plaît plus dans mon boulot mais que je ne lâche pas. J’ai répondu que je prenais déjà le max de distance que je pouvais mais que ça ne suffisait pas, il y a trop de choses que je ne supporte plus et je me vois pas attendre d’être en total burn out, si c’est pour finir en arrêt longue maladie et être payée pour rester chez moi à ne rien faire, ce n’est pas mon but dans la vie.
    Après je sais que les personnes qui voient d’un mauvais oeil mon idée de reconversion, c’est soit pace qu’elles s’inquiètent pour moi ( mais pas de la bonne façon , j’ai envie de dire), soit parce qu’elles sont  » jalouses ». Je sais qu’un tas de collègues voudraient partir, changer de métier mais que la très grande majoité ne le fera pas, soit à cause de leur situation familiale, soit parce qu’ils ont peur de trop y perdre financièrement, soit tout simplement parce qu’ils ne savent pas du tout ce qu’ils pourraient faire d’autre.
    Pour ma part, j’ai la chance de ne pas avoir de contraintes, d’être encore en bonne santé, je n’ai plus 20 ans mais je n’en ai pas encore 60 non plus, alors si je ne me bouge pas maintenant pour changer de carrière, je ne le ferai jamais et là je le regretterai vraiment.
    Je vois bien que depuis que je me suis lancée dans mon projet de changement , je ne me mets plus la pression avec mon boulot actuel parce que dans ma tête je suis déjà ailleurs XD
    Alors à toutes les personnes qui passeront par là et qui sont actuellement en train de se poser les mêmes questions, je dis  » qui ne tente rien n’a rien », cela ne garantie pas la réussite mais cela évite d’être aigri en ayant pas tenté sa chance.
    Et surtout bravo Sophia pour ce blog, sans cela j’aurais perdu un temps fou à rechercher toutes ces infos utiles par moi-même à droite et à gauche. C’est dingue qu’on ne trouve pas plus de renseignements ( qui plus est fiables) sur la coiffure.

    1. Sophia du blog de la Coiffure 7 décembre 2021 at 18 h 47 min

      Avec plaisir Liz ; )
      Tout à fait d’accord avec toi et si tu sens déjà que c’est lourd à supporter dans ton travail actuel alors tu as raison, écoute toi c’est mieux.
      C’est tout à fait ça pour les catégories de personnes qui n’approuvent pas une reconversion, tu as très bien analysé les choses lol ; )
      C’est super que tu ressentes déjà le positif dans ta reconversion, en général c’est un bon signe ça ; )
      Et pour le « qui ne tente rien n’a rien », j’ai envie de rajouter qu’en plus les personnes qui sont prêtes à tenter, qui en veulent vraiment, qui savent vraiment qu’elle veulent réussir leur reconversion, en général elles vont tout faire pour la réussir en se donnant vraiment à fond pour y arriver et elles y arrivent très très bien au final ; )
      On sent ta motivation juste en te lisant, on sent également ton raisonnement logique et bien réfléchit : tu as tout pour réussir en faisant ce qu’il faut pour ; ) Accroche toi à ton objectif et ce sera top ; )
      Merci à toi Liz ça me touche beaucoup, contente d’avoir pu t’aider à travers ce Blog ça me fait énormément plaisir ; )
      Bel apprentissage <3

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.