FAQ #3 réponses à vos questions / problèmes coiffure – reconversion coiffure

Partager l'article:

FAQ réponses à vos questions / problèmes coiffure #3

Dans cet article/vidéo je vous retrouve pour la troisième FAQ pour répondre à vos questions / à vos problèmes que vous rencontrez dans votre aventure coiffure ! Au final vous aurez plusieurs vidéos FAQ, je pense que je continuerai les FAQ de cette manière là, pour répondre aux messages que j’ai pu recevoir et à un maximum de vos soucis. Je trouve ça hyper sympa et très utile pour tout le monde ; )

D’ailleurs je vous ai fait 2 autres vidéos FAQ, si vous ne les avez pas vu, n’hésitez pas à aller les voir ça peut être intéressant si vous rencontrez les mêmes problèmes ou les mêmes questions. Vous n’êtes pas obligé de les regarder dans l’ordre, si vous souhaitez aller voir la FAQ #1 vous avez juste à cliquer ICI pour aller la voir.

Maintenant c’est parti pour notre 3ème FAQ sur les problèmes que vous rencontrez en coiffure ou dans votre reconversion coiffure !

Vos questions / messages pour cette FAQ #3 :

 

J’aimerais changer de métier et faire un cap coiffure car c’est mon rêve depuis petite. J’ai 27 ans il est temps de faire ce qui me plaît vraiment ! Mais j’ai peur… Peur de mal faire, de mal apprendre les techniques. De ne pas avoir assez de budgets pour le matériel de coiffure. Étant donné que je ne travail plus et que je suis au chômage depuis quelques mois je perçois que 800 euros par mois.. Il est difficile pour moi de mettre des économies de côté pour acheter ce qu’il faut. J aimerais avoir des conseils pour cela. J’ai regardé toutes tes vidéos et tu m’a donné encore plus envie d’aller au bout de mon rêve. Je me pose énormément de questions au sujet du cap coiffure car je suis diplômé du bac depuis 2014 je ne sais pas si je doit avoir des matières en plus ou non ? J aimerais me faire financer ma formation avec pôle emploi en allant en école de coiffure. Je dois voir cela avec eux ? Merci de m avoir lus ! À bientôt et bon courage. Iman de Lyon

=> Alors je vais commencer en répondant par la fin du message et remonter petit à petit. Alors oui l’idéal c’est que tu vois directement ça avec pôle emploi, y’a que eux qui pourront te dire s’il peuvent te financer une formation selon ta situation.

Côté bac, super que tu l’aies car c’est un petit avantage, du coup en ayant le bac tu n’auras pas à passer les matières générales ni l’anglais si tu as eu de l’anglais en passant ton bac. J’en parle dans la vidéo « Tuto inscription au CAP coiffure » juste ICI.

Ensuite tu me dis que tu as peur de mal faire, peur de mal apprendre les techniques. Moi je retiens surtout que tu as dit que c’est ton rêve depuis toute petite et qu’il est temps pour toi de faire ce qui te plaît vraiment, donc on comprend clairement que la coiffure ça te plaît vraiment et que c’est ce que tu as vraiment envie de faire. Donc pourquoi avoir peur de ton rêve ? Même si tu fais mal au début, c’est pas grave, vu que c’est ton rêve, tu vas tout faire pour te donner à fond et le réussir coûte que coûte non ? Alors tu n’as pas à avoir peur, suis ton rêve, vire tes peurs et donne toi à fond ; )

Pour ce qui est du côté financier, j’ai fait une vidéo sur « comment acheter son matériel coiffure avec un petit budget » juste ici. Et moi ce que je conseille vraiment quand on a un petit budget, c’est de commencer à pratiquer le plus vite possible en se faisant rémunérer avec ses modèles. Les modèles sont contents car ils payent un peu moins chers et l’apprentie coiffeur peut s’acheter du matériel, des produits etc… Donc  au début on fait avec ce qu’on peut comme matériel pour démarrer, et on s’achète petit à petit tout ce qu’il nous faut dès qu’on a un peu d’argent avec des petites prestations à droite à gauche. Ça pousse à passer rapidement à l’action en pratiquant sur modèles donc c’est GÉNIAL. Et même si au début vous ne proposez que des coiffages et bien ce sera très bien, vous pourrez dire à vos modèles que vous leur proposerez des coupes, colo etc petit à petit en avançant dans votre apprentissage et ce sera super !

Moi par exemple j’ai une petite élève de mes formations coiffure qui a pris la formation shampooings / soins / coiffages. Elle a commencé direct à proposer ses services avec cette formation et ça lui a permis de se payer la formation suivante qui était sortie par exemple. Quand elle m’a dit ça j’ai trouvé ça super. Perso j’encourage à pratiquer le plus vite possible dans mes formations coiffure, même dès l’apprentissage des coiffages, donc j’étais super contente de voir qu’elle a appliqué et que ça lui a permis de s’inscrire à d’autres formations.

Souvent aussi, quand on part avec des petites lacunes financières, ça peut être un avantage et on peut faire sortir le meilleur dans tout ça. On aura tendance à tout faire pour se débrouiller au maximum, et du coup à vite passer à l’action pour pouvoir s’en sortir. Du coup ça peut être un gros point positif au final ; ) Donc comme tu le vois on peut s’en sortir et y arriver même avec ta situation ; ) Donc plein de courage à toi Iman pour concrétiser ton projet.

 

La coupe est le plus difficile à maîtriser à distance sans technique bien détaillée. Laure hôtesse de l’air.

=>Je dirai même que la coupe sera difficile à maîtriser à distance mais aussi en présentiel si les techniques de coupes ne sont pas assez détaillées et expliquées.

Car faut pas croire, mais on peut avoir des cours en présentiel mais ne pas maîtriser les coupes, d’ailleurs j’ai pas mal de retours de personnes qui sont en école et en salon et qui ont des soucis avec les techniques de coupes et même ne comprennent rien pour certaines personnes car ça ne leur a pas été bien expliqué.

les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  FAQ #2 réponses à vos questions / problèmes coiffure - reconversion coiffure

Donc oui super important de trouver des cours qui nous aident réellement que ce soit en réel ou encore plus à distance effectivement. Et ensuite toujours beaucoup de pratique, car même si on a de bons cours bien détaillés, c’est vraiment en pratiquant qu’on y arrivera.

Et de mon côté, je vous propose des formations de coupes qui sont bien détaillées et tout y est expliqué, je vous invite à aller les découvrir en cliquant-ici.

 

Je souhaiterai également développer la communication avec le client, être plus à l’aise verbalement. Sinon je trouve tes vidéos très bien réalisées et tes explications sont très claires 🙂 Lionel de Clermont-Ferrand

=> C’est très bien et tu as tout à fait raison Lionel de vouloir développer la communication client pour être plus à l’aise.

Alors ce qui pourra t’aider à être plus à l’aise avec ton client et qui te rendra petit à petit plus à l’aise verbalement c’est déjà de faire en sorte que ton client est lui-même à l’aise avec toi et que tu le considères. Et pour ça il suffit déjà juste de faire en sorte que ton client soit toujours bien, se soucier de lui, du shampooing, à la pince posée, etc… C’est tout bête mais il y a énormément de coiffeurs qui ne calculent pas le client pendant le rdv. Ni un « ça va vous êtes bien installé », rien.

Donc déjà si vous commencez à discuter pour savoir si votre client/cliente est bien, ça mettra votre client/cliente à l’aise. Et ça va commencer à se « dérider ». C’est comme si on pose les bases : on met bien la personne dans tout ce qu’on fait, ce n’est pas un morceau de viande qu’on manipule mais bien un humain ; ) Et ce petit humain en sentant qu’on le met bien, qu’on fait attention à lui, sera plus à l’aise, plus détendu. Et plus vous allez le considérer dans le travail au moment de travailler sur sa tête, plus vous allez instaurer de la confiance. Si pendant un rendez-vous vous ne calculez pas votre client, vous êtes au téléphone ou en salon vous ne parlez qu’à vos collègues. Et le client c’est bon vous avez demandé ce qu’il voulait et c’est bon en gros vous n’avez plus besoin de lui, vous faites ce que vous avez à faire et c’est tout, ça ne développera pas le côté humain et ni la communication client.

Et là où c’est important de développer cette communication client, le mettre à l’aise, le mettre en confiance, c’est que vous pourrez proposer d’autres services à vos clients, les conseiller, leur proposer des produits à la vente etc… Et ils consommeront plus car ils seront dans une relation de confiance. Donc c’est très important et c’est très bien de vouloir ça. Et comme je viens de vous le dire, ça commence par une communication toute simple : avec un diagnostic à l’écoute du client puis mettre bien votre client : donc on fait attention si les capes sont bien installées en demandant si ça va, ça ne serra pas le cou ? Si au moment du shampooing c’est pas trop chaud, pas trop froid , ses préférences ? Puis quand on démêle des cheveux on dit direct avant de commencer « surtout dites moi si je vous fais mal, si vous êtes sensibles… Puis quand on pose des pinces on demande si ça va aucune pince ne tire ? Car une pince mal positionnée ce n’est pas très agréable et une cliente peut ne pas oser le dire… Puis conseillez votre client/cliente dès que vous voyez quelque chose que vous pouvez lui apporter, comme des conseils routines capillaires, des conseils shampooings / soins  et coiffages selon son type de cheveux etc etc.

En fait en étant tout simplement investit dans votre travail et à chaque étape de vos prestations vous pouvez développer la communication avec votre client/e très facilement et très naturellement. Puis plus vous le ferez et plus vous serez à l’aise avec vos clients, ça deviendra une habitude et vous ne pourrez plus jamais coiffer en faisant comme si votre client était un morceau de viande ; ) Et ça pareil, ça se développe en pratiquant toutes ces petites choses que je viens de vous dire et qui sont à dire systématiquement à chacun de vos clients.

 

Je suis coiffeuse afro, je coiffe les cheveux afros, je sais pas si aux examens je peux coiffer une afro, comment je peux faire une permanente et une coloration sur les cheveux afro? Et même la coupe homme fondu nuque sans tondeuse ? Jésica de Seine-et-Marne

=> Aux examens, oui on peut coiffer des cheveux afro, ce n’est absolument pas interdit. Par contre oui, au cap coiffure, la coupe homme par exemple ce sera d’office sans tondeuse pour faire le fondu de nuque, quelque soit le type de cheveux. Tous les types de cheveux sont permis que ce soit pour la permanente, la colo ou la coupe homme. Ce qui est à respecter c’est la longueur des cheveux, le minimum à couper, et ne pas avoir d’alopécie ou de pelade sur la chevelure, et aussi la tondeuse interdite, mais il n’y a aucun critère sur le type de cheveux.

Par contre, aux examens coiffure il faudra choisir des modèles où tu pourras réaliser ce qui est demander. Donc à toi de choisir tes modèles pour pouvoir faire les techniques des examens. ET SURTOUT, pour pouvoir faire les techniques le plus facilement possible. C’est super important, il faudra vraiment choisir des modèles faciles pour réaliser les techniques et pouvoir finir tes épreuves dans les temps. Moi par exemple j’aime énormément les énormes chevelure à coiffer mais pour les examens que ce soit CAP ou BP coiffure, clairement c’est pas du tout ce que je recherchais comme chevelures. Donc même si tu coiffes principalement les cheveux afro c’est super, mais souvent ce sont des cheveux qui prennent un peu plus de temps à coiffer et le but n’est pas que tu te défoules sur tes modèles pour essayer d’aller vite pour les examens. Déjà qu’il y a le petit stress des examens à gérer, donc il ne faut pas se rajouter un challenge. Donc à toi de voir si pour les examens ce n’est pas mieux de prendre des cheveux plus rapides à coiffer pour te faciliter et te donner plus de chance de réussir. Car pour les examens c’est vraiment ça, on recherche des cheveux « rapides à coiffer » car c’est beaucoup une question de rapidité avant tout donc de chevelures rapides à coiffer.

les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  FAQ #1 réponses à vos questions / problèmes coiffure - reconversion coiffure

Moi ce que je te dirai si ça te tiens à coeur de coiffer des cheveux afro aux examens, c’est essaye par exemple de trouver un modèle avec cheveux afro assez longs pour la pose d’une permanente et pour pouvoir couper quelques centimètres. Et chronomètre toi tout simplement. Le but c’est que tu arrives à être dans le timing pour les épreuves. De t’exercer directement comme aux épreuves ça t’aidera à choisir tes modèles. Et ce conseil vaut pour tout le monde, même si vous avez des modèles qui n’ont pas les cheveux afro, faites cette simulation examen pour être sûr de gérer côté timing selon l’épaisseur et la longueur des cheveux de vos modèles.

 

Alors que je voulais me former en coiffure après trois ans d’expertise acquise sur mon autre boulot, il a fallu qu’une réorganisation de service change le contenu de mon poste. Je suis obligée, en ce moment, de me former dans cet autre boulot qui me permet de manger. J’ai la pression pour le faire. Ça m’énerve quant à ma formation projetée en coiffure. Manque de temps. Ayant 2 ou 3 ans de salaire économisé devant moi, je me demande s’il n’est pas temps de prendre une année sabbatique pour Ma formation , dans le métier que j’ai choisi. Mais ma maison et ses réparations nécessaires à financer (fissures de mur, toit à refaire) me rendent prudente, aussi, pour ne pas laisser mon boulot nourricier. Sinon ce blog me permet de croire que apprendre la coiffure est accessible et quand je vois l’ambiance en salon , cela me conforte dans un apprentissage en candidat libre. Laurence de Mennecy

=> Effectivement si tu as des impératifs à payer et qu’il te faut garder ton travail pour pouvoir gérer tout ça malgré que tu aies de l’argent de côté, alors oui ne te met pas en péril. C’est super si tu as 2/3 ans de salaire  économisés, c’est clair c’est vraiment top ça quand on souhaite faire une reconversion mais à toi de faire tes calculs malgré tout pour ne pas te mettre en péril.

Pour parler en même temps à tous ceux qui seront dans ce genre de situation, prenez bien en compte votre situation même si au fond de vous, vous aimeriez lâcher un boulot qui vous saoule pour pouvoir faire une reconversion dans la coiffure. Même si vous avez vraiment envie de faire de la coiffure, faudra prendre en compte qu’il va falloir vous former et préparer cette reconversion et que, du coup, ça ne remplacera pas aussitôt votre salaire. Donc prenez une feuille et un stylo et faites vos calculs y’a rien de mieux pour voir si on peut sans sortir en lâchant son travail actuel ou pas. Et quand on lâche son travail ça peut être un bon challenge pour se donner à fond et rapidement se lancer pour vivre de son nouveau métier. Mais sans se mettre en péril non plus. Le but ce n’est pas de rentrer en dépression en faisant une reconversion qui vous tient à coeur…

Sinon, il faudra jouer plutôt la carte de l’organisation et de la patience pour faire les choses du mieux possible sans vous mettre en péril. Et il faudra plutôt faire les choses plus tranquillement avec votre travail à côté mais vous avancez dans vos projets en toute sécurité, plutôt que d’avancer plus rapidement pour vous former mais de ne pas pouvoir payer vos factures dans les premiers temps. Donc là, faut tout simplement accepter sa situation et faire avec en optimisant au mieux. Là dans l’exemple de Laurence, il faudrait voir est-ce qu’en même temps de te former à ton boulot tu peux commencer ta reconversion coiffure à côté, même en avançant plus tranquillement mais au moins tu peux déjà avancer dans ton projet coiffure ? Ou est-ce que c’est mieux d’attendre la fin de ta formation à ce boulot pour entamer ta reconversion coiffure ? Ça c’est vraiment personnel, c’est vraiment à vous de voir selon votre planning et vos possibilités. Clairement les questions à se poser c’est : est-ce que vous avez du temps à côté ? Et surtout est-ce que ce temps peut être pour vous former ?

Et justement par rapport à tous ceux qui ont des situations où c’est compliqué pour eux de se former avec un travail, une vie à côté, c’est pour ça que je donne énormément d’informations sur le candidat libre sur le Blog de La Coiffure pour réussir votre reconversion coiffure même de chez vous. Et que je suis en train de sortir des formations coiffure à distance que vous pouvez retrouver sur le Blog juste ici pour vous permettre de vous former en suivant des formations coiffure de qualité tout en étant chez vous et en les suivant quand vous le pouvez et à votre rythme. Comme ça même les personnes avec une situation un peu compliquée, peuvent se lancer facilement dans leur reconversion coiffure sans prendre de risque et à leur rythme selon leur emploi du temps. Et même si vous devez avancer plus doucement, au moins vous avancez dans vos projets plutôt que de rester frustrés à toujours attendre le bon moment ; )

Donc bon courage à toi Laurence et à tous ceux qui sont dans la même situation que toi. Ne prenez pas de décision à la va vite. Prenez vos décisions de manière bien réfléchie selon votre situation personnelle, en prenant bien TOUT en compte pour prendre la meilleure décision pour vous ; )

 

Pour finir :

Voilà pour cette troisième FAQ ! Là encore je vais m’arrêter là pour cet article-vidéo pour continuer à vous faire des vidéos FAQ digestes et pas trop longues. Et vu qu’il y a encore pas mal de messages intéressants à répondre, et bien je vous dis à bientôt dans une autre FAQ pour continuer à répondre aux questions / problèmes que vous rencontrez en espérant que ça vous aide et que vous aimez bien les FAQ ; )

Et vous, dites moi en commentaire s’il y a d’autres questions / problèmes que vous aimeriez que j’aborde dans les FAQ. Comme d’habitude ça me fera plaisir de vous lire.

Puis comme toujours, n’oubliez pas de partager le Blog autour de vous ; ) ça fait toujours plaisir <3

Merci à tous et à très bientôt pour d’autres vidéos !

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.